Solutions de microscopie pour l'hématologie
Applications de microscopie pour votre laboratoire

Solutions de microscopie pour l'hématologie

La science ou l'étude du sang

L'hématologie est la science ou l'étude du sang, des organes hématopoïétiques et des maladies du sang. En routine clinique, les hématologues diagnostiquent et traitent les troubles sanguins et les tumeurs malignes, y compris les types d'hémophilie, de leucémie, de lymphome et d'anémie falciforme. L'hématologie est une branche de la médecine interne qui traite de la physiologie, de la pathologie, de l'étiologie, du diagnostic, du traitement, du pronostic et de la prévention des troubles liés au sang.

Le sang comprend plusieurs composants, dont les érythrocytes (globules rouges), les leucocytes (globules blancs), les plaquettes (thrombocytes) et le plasma. Tous ces types de cellules sont produits dans la moelle osseuse à partir de cellules précurseurs multipotentes au cours d'un processus appelé hématopoïèse. 

Similaires à un disque, les érythrocytes représentent environ 45 % du volume sanguin total et transportent l'oxygène des poumons vers les tissus et les organes du corps tout en transportant le dioxyde de carbone vers les poumons où il sera exhalé. Les leucocytes sont les cellules du système immunitaire impliquées dans la protection de l'organisme contre les maladies infectieuses et les agents pathogènes. Les thrombocytes sont de petits fragments incolores qui se collent les uns aux autres et interagissent avec les facteurs de coagulation pour arrêter le saignement dû à une lésion des vaisseaux sanguins. Avec les leucocytes, ils représentent moins de 1 % du volume sanguin total. La partie fluide du sang, le plasma, est composée à 92 % d'eau et contient des protéines essentielles, des sels minéraux, des sucres, des graisses, des hormones et des vitamines.

Les hématologues examinent régulièrement des frottis de sang périphérique sur des lames de verre à l'aide d'un microscope pour trouver toute anomalie indiquant des maladies hématologiques ou pour rechercher des parasites sanguins, tels que ceux à l'origine du paludisme et de la filariose. Le frottis sanguin est séché, fixé sur la lame avec du méthanol et coloré pour distinguer les différents types de cellules. En hématologie, la plupart des techniques de coloration sont des colorations de Romanowski telles que la coloration de Wright, la coloration de Giemsa ou une combinaison des deux. Ces colorations servent à détecter des anomalies érythrocytaires, leucocytaires ou thrombocytaires. La microscopie optique avec un grossissement allant jusqu'à 1 000x est utilisée pour reconnaître et compter les différents types de cellules dans une monocouche et documenter les résultats avec une caméra numérique. De cette façon, de nombreux types d'anémies et de leucémies ou les stades de développement du parasite du paludisme Plasmodium falciparum peuvent être détectés. Dans certains cas, l'examen au microscope de frottis de sang périphérique est complété par un examen de la moelle osseuse.

Solutions de microscopie pour l'hématologie

Conditions requises relatives au microscope

Lors de l'examen d'un frottis de sang périphérique, un hématologue commence par un objectif à faible grossissement, généralement 20x ou 10x. L'hématologue obtient un aperçu des densités de globules rouges et blancs, de la quantité d'érythrocytes, de leur couleur et de leur morphologie élémentaire et détecte l'éventuelle présence d'inclusions cellulaires évidentes. À un grossissement plus élevé (généralement 60x ou 100x, parfois 40x pour la moelle osseuse), une numération cellulaire différentielle manuelle est effectuée et la morphologie des globules rouges et blancs, y compris la présence d'inclusions ou de parasites, est évaluée. Une différenciation nette des types de cellules et des détails cellulaires clairement visibles sont des conditions préalables absolues en hématologie. Les hématologues s'appuient sur des images claires pour visualiser les détails morphologiques tels que les granules délicats, les corps d'Auer, les irrégularités de la membrane nucléaire ou les noyaux fendus.

De plus, un rendu fidèle des couleurs est essentiel lors de l'examen de frottis sanguins et de préparations de moelle osseuse. Outre la microscopie à champ clair, des techniques de contraste de phase et de microscopie polarisante sont également utilisées pour certains types d'échantillons. Même si les colorants hématologiques garantissent une bonne transparence de l'échantillon et entraînent une coloration spécifique des caractéristiques cellulaires, c'est la qualité optique du microscope, la fidélité de la caméra associée pour la documentation numérique et la conception ergonomique de l'instrument qui peut faire toute la différence lors du dépistage sur les échantillons.

Exemples d'application

Image capturée avec ZEISS Axiolab 5
Vaisseaux sanguins en champ clair. Image capturée avec ZEISS Axiolab 5
Coloration de Wright.
Frottis sanguin exposé en champ clair, coloration de Wright.
Image capturée avec ZEISS Axioscope 5
Moelle osseuse en champ clair. Image capturée avec ZEISS Axioscope 5
Image capturée avec ZEISS Axioscope 5
Moelle osseuse en champ clair, corps d'Auer. Image capturée avec ZEISS Axioscope 5

Partager cet article