Retrait rapide et précis d'une ancienne restauration défectueuse
DÉFIS DE LA DENTISTERIE RESTAURATRICE ET POSTHODONTIQUE

Restauration dentaire

Retrait rapide et précis d'une ancienne restauration défectueuse grâce au grossissement microscopique

Obtenir une restauration dentaire exceptionnelle grâce à un fort grossissement

Lors du remplacement d'une ancienne restauration dentaire, l'attention accordée aux petits détails devient indispensable pour obtenir un résultat optimal1. Par exemple, même si l'on pense avoir éliminé la totalité des matériaux de restauration et les caries, un examen minutieux à l'œil nu (Fig. 1) ne permet pas de déceler toutes les anomalies2. En revanche, une évaluation plus poussée à l'aide de l'OPMI indique la nécessité d'effectuer un travail plus approfondi. De plus, lors de l'utilisation de la technique de mordançage sélectif, avec des adhésifs self-etching tels que FL bond II de Shofu, il est essentiel de conditionner exclusivement l'émail avec de l'acide phosphorique, en évitant la dentine3. Ce procédé devient particulièrement délicat sans grossissement adapté, notamment le long de la paroi gingivale (Fig. 2). En outre, afin de déterminer si une matrice proximale a été correctement placée, il est souvent nécessaire de recourir à un fort grossissement4,5, Sources : (Fig. 4, Fig. 5). Ces exemples soulignent l'importance des petits détails dans la réalisation d'un travail exceptionnel sur la dent grâce à l'OPMI.

José Roberto Moura

Cela fait 24 ans que j'utilise un microscope dans mon cabinet dentaire pour améliorer la précision, la prévisibilité et l'ergonomie des traitements. Je suis de plus en plus convaincu qu'un puissant grossissement peut être un avantage pour l'ensemble des applications dentaires. Essayez de l'intégrer régulièrement dans vos activités et vous serez surpris par les résultats.

José Roberto Moura Junior, DDS, MS

Taubate, Brésil

Une précision qui surpasse les capacités naturelles de l'œil humain

L'obtention de résultats optimaux avec des techniques de restauration modernes nécessite un niveau de précision qui surpasse les capacités naturelles de l'œil humain6 Un fort grossissement, au microscope opératoire notamment, est essentiel pour améliorer les critères de longévité, d'esthétisme et de fonctionnalité dans la pratique quotidienne de la restauration. Cette condition est particulièrement importante lors du remplacement d'anciennes restaurations7. Chaque opération de retrait du matériau dentaire de la dent diminue la structure de celle-ci, il est donc capital d'agir avec la plus grande précision pour éviter un remplacement prématuré2. Un puissant grossissement améliore la qualité des soins grâce à l'amplification, à la résolution d'image polyvalente, à un éclairage optimal et à une posture plus ergonomique8,9. Les microscopes améliorent considérablement la visibilité nécessaire pour établir un diagnostic précis, éliminer les matériaux et les caries, préparer la dent, mettre en place la matrice et le composite, et finaliser les procédures de restauration, toujours en préservant la majeure partie de la structure saine de la dent8,9,10

Restauration avec grossissement

  • Image de la cavité
  • Fig2 – Image de la cavité après la première tentative de retrait de l'ancienne restauration et des caries à un grossissement 10×
  • Conditionnement de l'émail à l'acide phosphorique dans la zone proximale sans toucher la dentine à un grossissement 10×.
  • Restauration finale à un grossissement 8×
  • Image de l'ancienne restauration
    Image fournie par : José Roberto Moura Junior, Taubate, Brésil

    Fig. 0 – Image à l'œil nu de l'ancienne restauration de la première molaire inférieure gauche qui doit être remplacée.

  • Image de la cavité après la première tentative de retrait de l'ancienne restauration et des caries à l'œil nu

    Fig. 1 – Image de la cavité après la première tentative de retrait de l'ancienne restauration et des caries à l'œil nu.

  • Image de la cavité après la première tentative de retrait de l'ancienne restauration et des caries à un grossissement 10×.

    Fig. 2 – Image de la cavité après la première tentative de retrait de l'ancienne restauration et des caries à un grossissement 10×. Le matériau de l'ancienne restauration ainsi que des caries et une fissure sont toujours visibles.

  • Conditionnement de l'émail à l'acide phosphorique dans la zone proximale sans toucher la dentine à un grossissement 10×.

    Fig. 3 – Conditionnement de l'émail à l'acide phosphorique dans la zone proximale sans toucher la dentine à un grossissement 10×.

  • Vue en coupe d'une matrice dont le placement est incorrect sur la marge gingivale. Grossissement 12×

    Fig. 4 – Vue en coupe d'une matrice dont le placement est incorrect sur la marge gingivale. Grossissement 12×.

  • Vue en coupe d'une matrice correctement adaptée sur la marge gingivale. Grossissement 12×

    Fig. 5 – Vue en coupe d'une matrice correctement adaptée sur la marge gingivale. Grossissement 12×.

  • Restauration finale à un grossissement 8×

    Fig. 6 – Restauration finale à un grossissement 8×.

  • 1

    Worschech CC, Moura Jr. JR, Fonseca DM. Micro-operative dentistry: Why do it? Quintessence Dent Technol. 2007;30:199-205.

  • 2

    Moura Jr JRS, Moraes PB. The use of high magnification in minimally invasive restorative dentistry ‒ Part II. MiCD Journal. 2014 Sep-Dec;01(1):18-25.

  • 3

    Perdigão et al. Adhesive dentistry: Current concepts and clinical considerations. J Esthet Restor Dent. 2021;33:51–68.  

  • 4

    Moura Jr JRS. Operating microscope in restorative dentistry: The pursuit of excellence. Aesthetic Dentistry Today. 2008;2:29-33.

  • 5

    Sheets CG, Paquette JM, Hatate K. The clinical microscope in an aesthetic restorative practice. J Esthet Restor Dent. 2001;13:187-200. 38

  • 6

    Campos GV, Bittencourt S, Sallum AW, Nociti Jr. FH, Sallum EA, Casati MZ. Achieving primary closure and enhancing aesthetic with periodontal microsurgery. Pract Proced Aesthet Dent. 2006;18(7):449-54.

  • 7

    Moura Jr JRS, Moraes PB. The use of high magnification in minimally invasive restorative dentistry ‒ Part I. MiCD Journal. 2012;1(3):30-33.

  • 8

    Druttman T, Finn G. Microscopic dentistry: A practical guide. Jena, Germany: Carl Zeiss Publisher; 2014.

  • 9

    Friedman M, Mora A, Schmidt R. Microscope-assisted precision dentistry. Compend Contin Educ Dent. 1999;20:723-735.  

  • 10

    Clark DJ. The big push to clinical microscopes in aesthetic dentistry. Contemporary aesthetics and restorative practice. Nov 2005; pg 30 – 33