Supplément

Poser le fondement de la réussite de la chirurgie de la cataracte grâce à une technologie de pointe, partie 3

le choix de la bonne LIO pour chaque patient – performance visuelle et stabilité d'une LIO monofocale asphérique modifiée

28 juin 2023 · 8 MIN LECTURE
Dr Ekkehard Fabian
Auteur Dr Ekkehard Fabian Centre ophtalmologique de Rosenheim, Rosenheim, Allemagne
Dr Philipp Eberwein
Auteur Dr Philipp Eberwein Centre ophtalmologique de Rosenheim, Rosenheim, Allemagne

De nombreux facteurs contribuent à la réussite de la chirurgie de la cataracte et influencent l'expérience des patients, des chirurgiens et de l'équipe chirurgicale. Dans ce programme interactif en quatre parties, d'éminents chirurgiens de la cataracte donnent leur avis sur les stratégies qui permettent d'optimiser les résultats de la chirurgie de la cataracte. Ils prodiguent tout d'abord des conseils pour réaliser une évaluation préopératoire qui aidera les chirurgiens à planifier l'intervention, à minimiser le risque de complications peropératoires et à obtenir les résultats visuels souhaités. Le reste du programme est consacré aux développements technologiques qui améliorent la sécurité, l'efficacité et l'efficience.

Partie 3 : le choix de la bonne LIO pour chaque patient – performance visuelle et stabilité d'une LIO monofocale asphérique modifiée

Grâce aux progrès de la technologie utilisée pour l'extraction du cristallin, la chirurgie de la cataracte et la chirurgie réfractive du cristallin ont atteint un niveau de sécurité très élevé. Une plus grande précision des prédictions de puissance des LIO et une optimisation de la technologie des LIO continue d'être une priorité afin d'obtenir de meilleurs résultats chirurgicaux. Bien que le nombre de LIO de technologie avancée continue d'augmenter, pour des raisons de coût ou de comorbidités oculaires, la plupart des patients choisissent ou sont éligibles uniquement à une intervention chirurgicale avec une LIO monofocale.

L'objectif de la chirurgie avec une LIO monofocale est d'obtenir le résultat réfractif visé et une vision claire qui sera maintenue dans le temps. La sélection d'un implant répondant à ces objectifs et aux attentes du patient doit tenir compte des résultats des essais en laboratoire et de la recherche clinique. Selon les données disponibles, le matériau de la LIO, la conception optique, y compris l'asphéricité et le profil des bords, de même que les caractéristiques haptiques sont tous des facteurs importants qui influencent la prévisibilité de la réfraction, la qualité visuelle postopératoire et la stabilité des résultats à long terme. Ensuite, du point de vue du chirurgien, la manipulation, la délivrance et le déploiement de la LIO sont importants, car ces caractéristiques ont un impact sur l'efficacité et la sécurité de la salle d'opération.

Nous sommes d'avis qu'avec CT LUCIA 621P, la dernière arrivée sur l'important marché des LIO monofocales, Carl Zeiss Meditec AG prend bien en compte tous ces paramètres. Fabriquée en acrylique hydrophobe avec revêtement de surface hépariné, CT LUCIA 621P est une LIO asphérique modifiée (corrigeant les aberrations) monobloc, avec une optique de 6,0 mm et une longueur totale de 13,0 mm.

CT LUCIA 621P a un profil d'aberration (ZO, figure 6) qui a été conçu sur la base du modèle réaliste de l'œil de Liou-Brennan et vise à créer un équilibre idéal entre la correction des aberrations et les effets neutres en termes d'aberration. La zone centrale de CT LUCIA 621P présente une aberration sphérique négative permettant d'améliorer la qualité de l'image en compensant l'aberration cornéenne positive, tandis que la périphérie de l'optique présente une aberration sphérique positive conférant une tolérance accrue au décentrement de la LIO.

  • Le profil d'aberration de CT LUCIA621P présente une distribution de puissance non uniforme qui offre un équilibre idéal entre la correction des aberrations et les effets neutres

    Figure 6. Le profil d'aberration de CT LUCIA621P présente une distribution de puissance non uniforme qui offre un équilibre idéal entre la correction des aberrations et les effets neutres.

    Télécharger image (56 KB)

Une autre caractéristique de CT LUCIA 621P est son bord carré postérieur de 360°, qui limite le développement de l'opacification de la capsule postérieure. En outre, elle est dotée d'une longue boucle C voûtée par étape et d'une jonction optique-haptique rigide qui permet de maintenir la stabilité positionnelle de la LIO et le contact entre le bord de l'optique et la capsule postérieure.

La CT LUCIA 621P est entièrement préchargée dans le système d'injecteur BLUESERT qui évite toute manipulation inutile de la LIO et permet d'injecter la LIO dans le sac capsulaire d'une seule main, facilement et en douceur (figure 7).

  • Langue d'origine : EN | Sous-titre : aucun

    Figure 7. Implantation de CT LUCIA 621P entièrement préchargée. Vidéo reproduite avec l'aimable autorisation du Dr Antonio Cuttitta

Avec sa surface héparinée*, la CT LUCIA 621P se déploie de façon contrôlée et peut être ainsi positionnée. Toutes ces caractéristiques contribuent à une implantation rapide, sûre et facile.

Preuve de performance

Afin de confirmer nos impressions sur les résultats obtenus avec la CT LUCIA 621P et d'appuyer notre décision de la choisir pour les cas requérant une LIO monofocale, nous avons mené une étude clinique prospective. Outre l'enregistrement et l'analyse des données cliniques et chirurgicales standard, nous avons recueilli des mesures de résultats rapportés par les patients (questionnaire ophtalmologique sur la cataracte et le cristallin = CLOQ) qui reflètent dans quelle mesure la chirurgie a amélioré l'exécution des tâches quotidiennes courantes et sa capacité à répondre aux besoins visuels de l'individu.

Nous avons regroupé des patients opérés de la cataracte qui ne souhaitaient pas de lentilles toriques ou de LIO corrigeant la presbytie, et nous n'avons exclu que ceux dont l'acuité visuelle postopératoire prévue était inférieure à ≥0,40 LogMAR. Notre population comprenait des yeux atteints d'amblyopie (1), de membrane épirétinienne (1), de cornea guttata (2), de pseudoexfoliation (2) et de glaucome (4) ainsi que des yeux présentant un astigmatisme élevé. Les calculs de puissance de la LIO ont été effectués avec IOLMaster 700 en utilisant la constante A du fabricant (120,2) et la formule Haigis TK, qui prend en compte la courbure cornéenne antérieure et postérieure.

Au total, 43 patients (âge médian de 76 ans) ont participé à l'étude et le nombre total de LIO implantées était de 65 (22 patients ont subi une procédure binoculaire). Les analyses des données réfractives postopératoires n'ont pas révélé de différence statistiquement significative entre les résultats obtenus 1 mois et 6 mois après l'intervention. La stabilité des résultats réfractifs de notre étude correspond aux conclusions d'une étude menée par le Dr Antonio Cuttitta, qui a examiné la stabilité positionnelle de CT LUCIA 621P en mesurant la profondeur de la chambre antérieure (ACD) avec l'IOLMaster 700.1 Dans cette dernière étude, qui comprenait 60 yeux de 60 patients, il n'y avait pas de différence statistiquement significative entre l'ACD moyen à 1 semaine (5,36 mm) et à 1 mois (5,34 mm). Les analyses de sous-groupes ont montré une stabilité de la profondeur de l'ACD dans les yeux hypermétropes et myopes.

Dans notre étude, l'erreur relative moyenne de prédiction de l'équivalent sphérique à 6 mois était de +0,16 D, et l'erreur absolue de prédiction était ≤0,5 D dans 77 % des yeux. Il convient de noter que notre groupe d'étude comprenait des yeux avec un astigmatisme allant jusqu'à -4,25 D (médiane -0,75 D), et que nos résultats proviennent de cas qui représentent notre première expérience avec la CT LUCIA 621P et l'utilisation de la constante A du fabricant. Nous sommes convaincus que nous pourrons améliorer la précision de la réfraction à l'avenir grâce à une optimisation constante et nous recommandons d'utiliser la valeur de la constante A d'IOLcon (119,7).

L'acuité visuelle à distance non corrigée (UDVA) LogMAR moyenne monoculaire et binoculaire à 6 mois était de 0,10 et 0,05, respectivement. L'UDVA LogMAR était comprise entre 0,04 et 0,15 pour 95 % des yeux et entre 0,00 et 0,10 pour 95 % des patients lors des tests binoculaires. Une UDVA LogMAR ≥0,2 a été obtenue pour 78 % des yeux, ce qui est remarquable si l'on considère que près de la moitié des yeux opérés présentaient un astigmatisme important allant de 0,7 à 4,25 D. L'AV de près moyenne non corrigée était ≤ 0,4 LogMAR. Ces résultats sont en bonne adéquation avec les résultats rapportés.1,2,3,4

Conformément aux résultats cliniques susmentionnés, les résultats rapportés par les patients étaient très bons. Quatre-vingt-treize pour cent des patients étaient satisfaits de l'opération et 87 % n'ont pas signalé de difficultés liées à une vision non corrigée dans les activités de la vie quotidienne. La plupart des patients ont indiqué qu'ils étaient totalement satisfaits de leur capacité à effectuer des tâches courantes (lire, regarder la télévision, travailler sur un ordinateur, conduire, reconnaître les visages et les surfaces irrégulières). Un seul patient a déclaré rencontrer des difficultés visuelles plus que rarement.

Certains patients ont rencontré un phénomène photique. L'éblouissement a été signalé plus souvent que le halo et les scintillements. Cependant, la plupart des patients n'ont rencontré d'éblouissements tout au plus qu'à de rares occasions, et nous avons l'impression que l'apparition de ces symptômes visuels n'était pas différente de celle associée à d'autres LIO monofocales. En outre, lors de l'interprétation des rapports d'éblouissement après une opération de la cataracte, il est important de reconnaître que le potentiel de développement de l'éblouissement et sa gravité sont influencés par divers facteurs liés au patient, tels que la taille de la pupille, la sécheresse oculaire et la densité de la cataracte.

Conclusion

Les fabricants de LIO n'ont cessé de progresser dans le développement de meilleures lentilles pour la correction de la presbytie. Cependant, la grande majorité des patients subissant une opération de la cataracte se voient implanter une LIO monofocale. C'est pourquoi il est important que les chirurgiens soient au courant de l'état de la recherche et du développement de cette technologie.

Nous avons constaté dans nos rapports de résultats cliniques que la LIO monofocale CT LUCIA 621P offre une excellente UDVA 6 mois après l'intervention, et nos rapports de résultats de patients montrent que les patients en sont très satisfaits. Pour toutes les LIO, il est toujours recommandé de personnaliser les constantes de la lentille afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Nous avons déjà modifié la constante de LIO pour la CT LUCIA 621P sur la base des données que nous avons recueillies jusqu'à présent et nous affinerons la valeur au fur et à mesure que d'autres résultats seront disponibles.

* Fragment d'héparine utilisé dans le revêtement de surface de la LIO sans action pharmacologique, immunologique ou métabolique.


Partager cet article